LA VENTILATION

Une maison bien isolée, avec une étude technique des problèmes, permet de réduire sa consommation

dans des proportions très importantes, jusqu'a 90%, suivant les choix, qui sont fait

Il faut bien étudier les solutions de d'isolation en fonction des résultats, que l'on désire obtenir, avec des couts intéressants et des retours d'investissement rapide .

 

Toutefois, il faut bien avoir à l'esprit, qu'en isolant très bien sa maison, on en réduit très fortement sa ventilation naturelle et qu'il faut y faire très attention, pour éviter les problèmes de condensation que l'on peut obtenir dans un bâtiment ,

 

C'est la raison, pour laquelle , il ne faut jamais isoler fortement une maison, sans faire, au préalable, une ETUDE TECHNIQUE conjointe D'ISOLATION ET DE VENTILATION DE L MAISON TRES COMPLETE, afin d'éviter des fortes condensations nuisibles dans la maison pour la santé des habitants et les conséquences sur la tenue de la construction.

 

Cette étude technique particulière consiste à :

 

1. Réfléchir aux conséquences possibles des différentes sortes d'isolation à employer

pour éviter les condensations internes et de leurs désagréments pour les occupants et pour l'immeuble lui-même.

 

2. Réfléchir aux différents systèmes de ventilation double flux à récupération d'énergie

jusqu'à 93 % à prévoir pour éviter les condensations intérieures désagréables et dangereuses pour la santé des habitants.

NB : On ne saurait, jamais assez recommander, une ventilation a double flux a récupération d'énergies gratuites jusqu'a 93 %, ce qui crée une maison chauffée par les énergies renouvelables et gratuites., avec un confort jamais atteint jusque là .

 

 

LA VMC DOUBLE FLUX A LA LOUPE ( INFORMATION )

Introduction à la VMC double flux

La VMC double flux est un système d'aération, qui peut être adapté pour rendre les bâtiments très performants.

Son rôle sera d’assurer, une ventilation avec un chauffage de confort, tout en limitant la dépense énergétique.

C'est un investissement très rentable financièrement , il permet d'économiser plus de 90 % d'energie pour le chauffage et d'eau chaude sanitaire et assister de panneaux solaires et voltaïques de réaliser de tres importantes écoonomies d'energie de chauffage et d'electricité. .-

 

Son installation est pertinente dans tous les cas de figure dans le bâtiment ancien ou nouveau.-

 

Réponses aux questions suivantes :

 

Quels sont les grands principes et les économies que l'on peut obtenir avec sa mise en oeuvre ?

Une mise au point sur les VMC double flux.

 

Contexte et principe de fonctionnement de ventilation actuelle.

 

Dans les bâtiments peu performants (c’est à dire à peu près la totalité du parc existant ), la ventilation est assurée, pour partie par les fuites d’étanchéité (non maitrisées) et par une extraction mécanique, qui jette en permanence la chaleur du chauffage à l’extérieur.

 

Le fait de ventiler conduit donc à des déperditions thermiques très importantes qui sont fonction du taux de renouvellement d'air (somme des renouvellements d'air par le système de ventilation et la somme des fuites d'air).

 

En moyenne dans les logements, le taux de renouvellement d'air souhaitable se situe entre 0.30 et 0.60 volumes/heures. Cela signifie que pour des raisons hygiéniques et sanitaires, il faut renouveler l'intégralité du volume d'air du logement toutes les heures.

 

On trouve des systèmes de ventilation mécaniques simples sur les logements depuis le début des années 70.

 

cela ne veut pas dire que les bâtiments existants antérieurs à cette époque n'avaient pas besoin de ventilation, mais juste que leur mauvaise étanchéité à l'air, était une source satisfaisante pour le renouvellement d'air.

 

 

Toutefois, avec l'évolution de la construction et de leurs techniques de construction actuelle et d'utilisation des logements (temps passé a la maison , multiplication des polluants dans la maison,) les critères de santé et de confort ont fortement évolué et que la ventilation correcte d'une maison est devenue indispensable pour la santé de ces occupants. .

 

 

En moyenne dans les anciens logements, le taux de renouvellement d'air naturelle se situe entre 0.30 et 0.60 volumes/heures.ce qui est insuffisant pour la bonne santé de ses occupants .

 

Cela signifie que pour des raisons hygiéniques et sanitaires, il faut renouveler l'intégralité du volume d'air du logement de manière plus importante.

AUSSI , nous appliquons dans nos installations de chauffage-ventilation, des taux de renouvellement plus important, de l'ordre de 1 ou 2 volumes/heure , afin de ventiler et de chauffer de facon parfaite l'immeuble que nous équipons avec un système de récupération d'air chaud fonctionnant avec un rendement de 93 % . -

 

On retrouve des systèmes de ventilation mécaniques sur les logements depuis le début des années 70.

Cela ne veut pas dire que les bâtiments existants antérieurs à cette époque n'avaient pas besoin de ventilation , mais juste que leur mauvaise étanchéité àl'air était une source satisfaisante pour le renouvellement d'air, et que le contexte d'utilisation des logements (temps passé, multiplication des polluants, critères de confort) ont évolué. Toutefois, nous veillerons a respecter les débits préconises par le Centre technique de la construction, a savoir au minimum un volume complet d'air et suivant les cas , on pourra monter a 1 à 3 volumes /heure, en fonction de l'occupation , cela reste le domaine de la technique et du boon sens ainsi que des pollution rencontrées dans les divers bâtiments. -